Pourquoi investir sur Montpellier ?

L’investissement locatif sur Montpellier n’est évidemment pas sans risques mais  reste, dans la région Languedoc, qui a une forte demande locative, une des zones  les plus intéressantes.

Montpellier est au 3ème rang au palmarès des villes étudiantes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter les désagréments, quelques conseils de base s’imposent.

D’abord, l’emplacement de la résidence où vous réaliserez votre investissement Pinel: la ville et le quartier sont à eux seuls des repères importants qu’il conviendra d’étudier minutieusement. En effet, la meilleure des garanties consiste à investir dans une ville en développement démographique et économique, d’abord pour y trouver un nombre important de candidats locataires (se prémunir contre l’absence de locataire), mais aussi de candidats solvables (se prémunir contre les loyers impayés).


Une forte croissance démographique

La démographie de l’Hérault est caractérisée par une forte densité et une population en forte croissance depuis les années 1950.

En 2007, l’Hérault comptait officiellement 1 011 207 habitants, se situant en 21e position sur le plan national. En huit ans, de 1999 à 2007, sa population s’est accrue de près de 114 000 unités, c’est-à-dire de plus ou moins 14 300 personnes par an. Cette évolution reste différente selon les 343 villes et villages que comporte le département.


L’emploi sur le département

L’économie héraultaise reste à dominante présentielle. En 2008, 275 000 emplois occupés dans l’Hérault sont des activités de la sphère présentielle, soit 73 % de l’emploi départemental. Cette proportion est bien supérieure à la moyenne des autres départements de province (65 %). Elle classe l’Hérault au neuvième rang des départements de métropole. Cette surreprésentation de la sphère présentielle se retrouve dans d’autres départements où l’attractivité résidentielle et touristique est forte, notamment sur l’arc Méditerranéen.

Pourquoi investir sur Montpellier ?
4.6 sur 17 avis